Anne-Julie Caron @Patrice Bériault

Anne-Julie Caron est l’invitée de Jean-Marie Zeitouni pour le concert ¡Viva la marimba!

Publié le : 9 janvier 2013

ACHETER DES BILLETS

Pour le premier concert de 2013 de l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, le chef Jean-Marie Zeitouni reçoit la marimbiste et vibraphoniste Anne-Julie Caron dans le cadre de la série Ogilvy. Au programme, des œuvres de Joaquín Rodrigo, Nino Rota et Emmanuel Séjourné, en plus d’une création de l’un des chefs de file de la nouvelle génération de compositeurs montréalais, Julien Bilodeau.

Anne-Julie Caron est considérée comme une très grande virtuose du marimba et du vibraphone, ces deux fascinants cousins du xylophone. Sa carrière cumule de nombreux événements marquants, tels ses débuts new-yorkais en 2007 et des prestations à PASIC (É.-U.), à PerKumania (France), au IV Festival Internacional de Percusión Tamborimba (Colombie), au Festival Internacionale de Marimbistas (Mexique), au Zeltsman Marimba Festival (É.-U.) et à de nombreux festivals canadiens (Ottawa, Lanaudière, Domaine Forget, Vancouver, Cool Drumming, Ideacity). Elle a aussi joué en solo avec différentes formations dont l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, l’Orchestre Symphonique de Québec et les Violons du Roy.

Les concerts de la série Ogilvy, donnés cinq fois chacun dans l’intimité de la magnifique salle Tudor, ont lieu les jeudis et les vendredis à 11 h et à 17 h 45 ainsi que les samedis à 14 h, et se déroulent au 5e étage de la Maison Ogilvy située au 1307, rue Sainte-Catherine Ouest.

On peut s’abonner à la Série Ogilvy et à la Série Centre-ville par courriel (info@imusici.com), par téléphone (514-982-6038) ou par la poste. On peut se procurer des billets pour les concerts des 24, 25 et 26 janvier 2013, au coût de 34 $ (régulier), 29 $ (aîné) ou 23 $ (étudiant) à la billetterie d’I Musici de Montréal (514-982-6038 ou info@imusici.com) ou via le Réseau Admission (1-855-790-1245 ou www.admission.com).

Percussionniste canadienne, Anne-Julie Caron se distingue sur la scène mondiale grâce à la sensibilité, à la profondeur et au large éventail de couleurs de son jeu. Elle a remporté le prix Opus 2007 « Découverte de l’année », le 2e Prix à l’International Marimba Competition, Linz 2006 (Autriche), le Concours OSM Standard Life 2005 (Orchestre Symphonique de Montréal) ainsi que le Prix d’Europe 2004. Conjointement à ses activités de soliste et chambriste, Anne-Julie Caron est active en tant que percussionniste d’orchestre depuis 2002. Elle travaille fréquemment avec l’Orchestre Symphonique de Québec et a joué avec plusieurs autres ensembles incluant l’Orchestre Symphonique de Montréal et les Violons du Roy pour n’en nommer que quelques-uns. Professeure dévouée, Anne-Julie Caron est professeure de percussion au Conservatoire de musique de Québec et a présenté des cliniques et classes de maître notamment à PASIC (É.-U.), en France, en Colombie, au Mexique, à l’Université d’Indiana et dans la majorité des établissements universitaires canadiens.

Le titre de la création de Julien Bilodeau, Bagatelles en rondo (2012), évoque la forme de l’œuvre de même que sa principale source d’inspiration, les Bagatelles opus 9 d’Anton Webern. Julien Bilodeau est récipiendaire de deux premiers prix avec grande distinction au Conservatoire de musique de Montréal. En 2006, le Conseil des arts du Canada lui décernait le prix Robert Fleming en reconnaissance  de son talent. En 2011, deux de ses œuvres se sont retrouvées en nomination au gala des prix Opus du Conseil québécois de la musique dans la catégorie « Création de l’année » : Qu’un cri élève nos chants !, composée pour l’OSM à l’occasion de l’inauguration de la Maison symphonique et Le concerto du printemps.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager