Série Centre-ville

SÉRIE CENTRE-VILLE 14-15 : DES RENDEZ-VOUS MUSICAUX DE PRESTIGE

Publié le : 22 juillet 2014

Série Centre-villeFidèle aux attentes de son auditoire, la série Centre-ville 14-15 réunira des solistes d’envergure. Avec le premier de leurs cinq rendez-vous, Orient & Occident  (CV1 – 16 octobre 2014, Salle Bourgie), Jean-Marie Zeitouni et I Musici nous lancent une invitation au voyage qui réunira Respighi, Ravel, Pärt et Mahler.

Sasha Cooke, mezzo-soprano américaine, fera aussi partie de ce voyage de mille et une nuits traversant les époques et les frontières entre Orient et Occident. Au cœur de la série, le Requiem de Mozart fera figure d’événement majeur. Le Requiem « réachevé » (CV2 – 14 novembre 2014, Maison symphonique) réunira sur scène Charlotte Corwin, Emma Char, Antonio Figueroa et le chœur du Studio de musique ancienne de Montréal sous la direction de Jean-Marie Zeitouni, pour présenter la version complétée par Robert Levin, version qui trouve de plus en plus d’adeptes parmi les mélomanes affectionnant ce chef-d’œuvre universel. Joyce-Yang---Piano

L’année 2015 d’I Musici sera lancée avec le concert Quatre tempéraments (CV3 – 12 février 2015, Salle Bourgie). Pour l’occasion, Maestro Zeitouni invitera la jeune pianiste sud-coréenne Joyce Yang à se joindre aux musiciens. Entre des œuvres pour cordes célébrant la musique hongroise, la soliste nous offrira l’occasion d’entendre Les quatre tempéraments, quatre mouvements pour piano et cordes pleins de rebondissements, que l’Allemand Paul Hindemith composa à la demande du légendaire chorégraphe russe Balanchine, qui en fit un magnifique ballet. CV4-Vadim_Gluzman02-MarcoBorggreve

Plus tard en avril, Jean-Marie Zeitouni confiera sa baguette, le temps d’un concert, au réputé violoniste israélien Vadim Gluzman. Rappelons que, lors du passage du violoniste chez I Musici deux ans plus tôt, le jeu de Gluzman avait été qualifié d’« accord parfait » (Le Devoir, Christophe Huss, 8 avril 2013). Le concert Old Style (CV4 – 9 avril 2015, Salle Bourgie), réunissant des œuvres de Schnittke, de Mozart et de Chostakovitch, jettera un regard neuf sur les « good old styles » européens qui ont traversé les âges.

Enfin, Chants du cygne (CV5 – 13 mai 2015, Salle Bourgie), le dernier concert de la série constituera une véritable rencontre au sommet entre Franz Schubert et Richard Strauss, l’alpha et l’oméga du romantisme allemand, en jumelant leur chant du cygne respectif : de Strauss, Les Métamorphoses pour 23 cordes ; de Schubert, le Quintette en do majeur, dans un arrangement qui fait appel, à peu de choses près, à la même formation. Causeries Avant chacun des concerts de la série Centre-ville, I Musici propose de vous mettre l’eau à la bouche lors de causeries d’une durée d’une demi-heure. L’activité, très appréciée du grand public, est animée par de véritables passionnés de musique. Ces moments forts permettent une rencontre privilégiée entre les artistes et  les auditeurs.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager