Q u’ont en commun Johann Stamitz, né en Bohème au XVIIIe siècle, et Guido López Gavilán, né à Cuba à la fin du XXe? Ces deux compositeurs forment les confins de l’univers de Cosette Justo Valdés, jeune cheffe dynamique formée au Conservatoire de La Havane et œuvrant aujourd’hui comme cheffe d’orchestre adjoint de l’Orchestre symphonique d’Edmonton. Avec un détour par la Pologne de Lutoslawski et la Bohème – encore – de Josef Suk (un élève de Dvořák), Cosette Justo Valdés fait ses débuts à Montréal dans une virée aux couleurs contrastée sous les soleils d’Europe et des Caraïbes…

Jeudi 29 avril 2021, 16h

Diffusion en ligne

Webdiffusion du concert à l’Église St. Jax à Montréal en direct et en différé du 29 avril 20:30 au dimanche le 2 mai à minuit.

Billetterie

Prix billet : 20$ taxes incluses

Mise à jour COVID-19 – octobre 2020
Ayant à cœur la santé de nos musiciens et de notre public, et selon les restrictions en cours émises par la Santé publique, les billets en vente pour l’Église St-Jax ne sont disponibles que pour la webdiffusion pour le moment.

Programme

Johann Stamitz (1717-1757)

Sinfonia (Mannheim) op. 3 n°2 en la majeur

    1. Presto
    2. Andantino
    3. Menuetto-trio
    4. Prestissimo

 

Witold Lutosławski (1913-1994)

Overture for Strings (1949)

 

Josef Suk (1874-1935)

Serenade op.6 en mi bémol majeur

    1. Andante con moto
    2. Allegro ma non troppo e grazioso
    3. Adagio
    4. Allegro giocoso, ma non troppo presto

Jorge López Marín (né en 1949)

El médico de pianos

 

Guido López Gavilán (né en 1944)

Camerata en Guaguancó

Artistes

Cosette Justo Valdés

Cheffe invitée

 

Cosette Justo Valdés est née et a grandi à Cuba. Fille de musiciens amateurs, elle a aimé la musique toute sa vie et a commencé à apprendre le piano et le solfège dès l’âge de 8 ans. À 18 ans, elle a vu un orchestre symphonique se produire en direct pour la première fois de sa vie et elle a immédiatement su qu’elle voulait devenir chef d’orchestre. Elle a commencé à diriger en 2002 à l’Institut national des arts de Cuba, à La Havane, avec Mtro. Jorge López Marín, et après avoir obtenu en 2009 une licence en direction d’orchestre, elle a été nommée directrice musicale et artistique de l’Orquesta Sinfónica de Oriente (OSO) (Santiago, Cuba), le deuxième orchestre le plus important de Cuba.

 

Au cours de ses trois premières années à l’OSO, Cosette a organisé et dirigé de nombreux concerts d’un vaste répertoire de musique classique, jazz, pop et traditionnelle cubaine, ce qui lui a permis de commencer à consolider sa fondation en tant que chef d’orchestre. Elle a également développé plusieurs programmes pour améliorer le niveau technique et musical de l’orchestre, et a fondé un Kid’s Orchestra et un Youth Orchestra, tous deux dirigés par les musiciens de l’orchestre professionnel.

 

Avec l’OSO de Cuba, Cosette a dirigé des premières pour certains des compositeurs les plus connus de Cuba.  Elle a également joué la première cubaine de l’intermezzo La Dirindina de Domenico Scarlatti, en concevant les costumes, les décors, les surtitres et en dirigeant l’ensemble de la production artistique.

 

En 2012, Cosette est entrée à la Mannheim Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst (Université d’État pour la musique et les arts du spectacle) en Allemagne, où elle a obtenu un master sous la direction de Mtro. Klaus Arp. En Europe, elle a dirigé de nombreux ensembles orchestraux, choraux et de chambre, tout en restant directrice musicale et artistique de l’OSO à Cuba et en y retournant souvent pour le diriger.

 

Sa passion pour la musique du XXe siècle l’a amenée à diriger la Symphonie n° 1 de Dmitri Chostakovitch avec l’Orchestre national de Cuba à La Havane pour la première fois depuis plus de 30 ans. Elle a également organisé plusieurs grands projets combinant les forces des deux principaux orchestres symphoniques de l’Est de Cuba.

 

Cosette a également apporté à l’OSO pour la première fois des pièces comme les Symphonies n° 1 et 5 de Chostakovitch, la Symphonie n° 1 de Robert Schumann, la Symphonie n° 5 de Felix Mendelssohn, la Suite Pulcinella d’Igor Stravinsky, La Question sans réponse de Charles Ives, et d’autres.

 

Cosette a dirigé l’OSO pour le CD « Popularmente Sinfónico », et a été invité à diriger plusieurs autres enregistrements de CD à Cuba. Elle a organisé le projet « SinfóniJazz » qui a été présenté pour la première fois en décembre 2016 au Festival international de jazz de La Habana. Pour ce projet, elle a commandé de la musique à certains des meilleurs jeunes payeurs et compositeurs de jazz à Cuba. L’Orchestre symphonique national de Cuba a joué la première de ce projet, qui a connu un grand succès.

 

Cosette a débuté en janvier 2019 en tant que cheffe d’orchestre adjoint et ambassadrice communautaire de l’Orchestre symphonique d’Edmonton. À Edmonton, elle a dirigé un grand nombre de concerts avec l’ESO. Elle sera également chef d’orchestre invitée à Calgary, ainsi qu’à Cuba, en Allemagne, aux États-Unis et dans d’autres pays. En janvier 2021, elle fera ses débuts à l’opéra à Edmonton avec l’opéra Così fan tutte de Mozart.

X