St. James United Church | Crédit : TBD

TE DEUM

21 mars
19h30

Réservez
Sous la direction de
Jean-François Rivest,
chef d’orchestre
 
avec
Julie Triquet,
violon (membre I Musici)
Christophe Gauthier,
orgue
Chœur Voces Boreales & Andrew Gray, chef d’orchestre
 
± 96 minutes de musiques
plus entracte

Préparez-vous à vivre toute une gamme d’émotions ! Présentée en collaboration avec le chœur Voces Boreales, cette soirée vous fera voyager à travers des siècles de traditions musicales. On débute avec un des plus célèbres préludes et fugues pour orgue et le grand Concerto pour violon BWV 1052R de J.S. Bach, puis : surprise! on passe à la création d’une œuvre pour musique numérique et cordes du compositeur québécois Robert Normandeau ! En deuxième partie, le Te Deum de l’Estonien Arvo Pärt, œuvre chorale parmi les plus importantes mais aussi surprenantes du répertoire. Un voyage singulier dans votre imaginaire, au cœur d’un vaisseau sonore vaste et profond. 

– Jean-François Rivest

Jeudi 21 mars
19h30

À l’Église St-James

Réservez

Économisez encore plus

Découvrez nos tarifs spéciaux et nos abonnements à la carte

 
En savoir plus

Programme

Bach

Prélude et fugue pour orgue en mi bémol majeur ‘Ste-Anne’ BWV 552
Durée: approx. 16 minutes

Concerto pour violon en ré mineur, BWV 1052R
Durée: approx. 22 minutes

Normandeau

Création (musique numérique et cordes)
Durée: approx. 15 minutes

Bach

Cantate BWV 146, 2. Choeur : Wir müssen durch viel Trübsa
Durée: approx. 7 minutes 30 secondes

Pärt

Te Deum pour chœur mixte, piano préparé, bande et cordes
Durée: approx. 35 minutes


Julie Triquet

Julie Triquet
Violon solo

Biographie

Dès l’âge de trois ans, Julie s’initie à l’étude du violon, sous la direction du professeur Claude Létourneau, puis elle poursuit son apprentissage au Conservatoire de musique de Québec. Plus tard dans son cheminement, elle bénéficie de trois bourses annuelles de perfectionnement du Conseil des Arts du Canada qui lui permettent d’accéder au prestigieux Institut Curtis de Philadelphie aux États-Unis. Elle y travaille sous la direction des maîtres David Cerone et Aaron Rosand. Durant ses études à Philadelphie, elle se voit décerner le très convoité prix Sylva-Gelber du Conseil des Arts du Canada. En 1982, Julie gagne le premier prix du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal. Cet heureux événement lui ouvre les portes des meilleurs orchestres du Québec où elle se signale comme soliste. Son talent exceptionnel et sa passion pour la musique de chambre lui valent d’être engagée, en 1988, à titre de premier violon du quatuor Arthur-Leblanc, alors en résidence à l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick. De 1993-1998, Julie joue pour Les Violons du Roy de Québec à titre de co-violon solo. Depuis septembre 2012, Julie est violon solo de l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal. Julie Triquet joue sur un violon Giusepe Odoardi 1786, généreusement prêté par M. David B. Sela.

Christophe Gauthier

Christophe Gauthier
Orgue

Biographie

À venir…

Choeurs Voces Boreales

Chœur Voces Boreales, Andrew Gray
Chanteurs

Biographie

Fondé en 2006, le chœur d’élite Voces Boreales occupe une place enviable au sein du monde culturel canadien. En faisant rayonner la culture et la riche tradition chorale par la production de concerts, la commande d’œuvres et l’éducation, Voces Boreales s’est acquis une solide réputation d’excellence artistique, de virtuosité et d’audace. L’ensemble collabore avec plusieurs artistes établis, dont Karen Young, Hélène Dorion, le Quatuor Bozzini, Quasar, BradyWorks, Flûte Alors! et Architek Percussion, et il participe au Festival de Lanaudière, au Festival Bach Montréal et au Festival Montréal/Nouvelles Musiques. En 2019 et 2022, Voces Boreales est quatre fois finaliste des Prix Opus du Conseil québécois de la musique, soulignant l’excellence et la diversité de la musique de concert au Québec.  

L’ensemble est produit par l’Institut choral de Montréal. 

 

Robert Normandeau

Robert Normandeau
Compositeur

Biographie

Son travail de compositeur est principalement consacré à la musique acousmatique, quoiqu’il ait composé quelques œuvres mixtes. Plus spécifiquement, par les sonorités utilisées et les choix esthétiques qui la tendent, sa démarche s’inscrit dans un «cinéma pour l’oreille» où le ‘sens’ contribue à l’élaboration de ses œuvres tout autant que le ‘son’. Plus récemment Robert Normandeau a composé un cycle d’œuvres de musique immersive multiphonique pour dôme de haut-parleurs. À son travail de compositeur de musique de concert s’est ajouté, pendant une vingtaine d’années, celui de compositeur de musique de scène, pour le théâtre notamment. 

Julie Triquet joue sur un violon Giuseppe Odoardi 1726, généreusement prêté par M. David B. Sela. 
Christian Prévost joue sur un violon Rafelle et Antonio Gagliano, Naples (ca.18xx) et un archet Jean Joseph Martin (ca.1880), gracieusement prêtés par CANIMEX.
Amélie Benoit Bastien joue sur un violon Jean-Baptiste Vuillaume, Paris, ca. 1845, numéro 1672, modèle Stradivarius et un archet Eugène Sartory, Paris, ca. 1935, gracieusement prêtés par CANIMEX.  
Annie Guénette joue sur un violon Josef Gagliano 1768 et avec un archet Lamy, généreusement prêtés par CANIMEX. 
Tim Halliday joue sur le violoncelle Kolia 2014 de Mira Gruszow et Gideon Baumblatt, généreusement prêtés par M. David B. Sela.