Valérie Millot | Crédit : Frédérick Robitaille

PARIS : Valérie Milot et
sa harpe
 

17 novembre 2022
19h30

Réservez
sous la direction de
Tania Miller, cheffe invitée

avec
Valérie Milot, harpe
Amélie Benoit-Bastien et Hubert Brizard, violons 

± 90 minutes
avec entracte

Paris a toujours inspiré l’émerveillement et l’envie de tous par la beauté de son architecture, la qualité de sa gastronomie et la folie de sa vie nocturne; mais c’est la magnificence et la sensibilité de sa musique que nous partage la fabuleuse harpiste Valérie Milot, avec la complicité de la réputée cheffe d’orchestre canadienne Tania Miller dans ce programme où l’impressionnisme de Debussy et Ravel côtoie le romantisme de Boieldieu.  La harpe est certainement l’instrument le plus adapté à dévoiler toute la palette de couleurs de ces œuvres féériques.  En première partie, vous redécouvrirez deux autres musiciens d’envergure que vous connaissez déjà : les violonistes Amélie Benoit-Bastien et Hubert Brizard, tous deux membres d’I Musici de Montréal, dans le très planant et méditatif Tabula Rasa dArvo Pärt. 

—    Jean-François Rivest


Jeudi 17 novembre 2022
19h30

À la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau

Réservez

Billets en distanciation disponibles au 514 987-6919


Économisez encore plus

Découvrez nos tarifs spéciaux et nos abonnements à la carte

En savoir plus

Valérie Millot | Crédit : Frédérick Robitaille

Valérie Millot
Harpe

Biographie

Valérie Milot est une musicienne et entrepreneure qui fait sa voie hors des sentiers battus.  

Soliste recherchée, Valérie performe régulièrement un riche répertoire concertant avec des orchestres reconnus. Parallèlement, sa chaîne YouTube cumule plus de trois millions de vues sur ses performances musicales.

Ses nombreuses collaborations (avec Marianne Lambert, soprano, et Stéphane Tétreault, entre autres) marquent une vaste discographie et de fréquentes apparitions sur scène, à la radio et à la télévision. 

Valérie est professeure de harpe au Conservatoire de musique de Montréal, en plus d’en être détentrice d’un Prix avec Grande Distinction au terme de ses études avec Caroline Lizotte (2008). Lauréate du Prix d’Europe la même année, elle est d’ailleurs la première harpiste en presque 100 ans à remporter cet honneur. Plusieurs prix se sont enchaînés par la suite, dont Révélation de l’année Radio-Canada. 

Valérie joue sur une harpe « Apollonia » de Salvi, gracieusement prêtée par l’entreprise Canimex de Drummondville, propriété du mécène Roger Dubois. 

Tania Miller | Crédit : Todd Rosenberg

Tania Miller
Cheffe d’orchestre

Biographie

La chef d’orchestre canadienne Tania Miller s’est distinguée en tant que musicienne dynamique et novatrice. Sur scène, Maestra Miller projette de l’autorité, du dynamisme et un amour pur de l’expérience musicale. Comme l’a dit un critique, elle délivre une intensité calme… expressive, colorée et pleine de vie… son expérience et son charisme sont audibles. D’autres qualifient ses prestations de “techniquement immaculées, vibrantes et émouvantes”. 

Maestra Miller a été directrice musicale de l’orchestre symphonique de Victoria au Canada pendant 14 ans, et a été nommée directrice musicale émérite pour son engagement envers l’orchestre et la communauté.  Elle s’est distinguée en tant que leader visionnaire et innovatrice, avec un engagement profond envers le répertoire et les compositeurs contemporains, et a acquis une réputation nationale en tant que défenseuse des arts et communicatrice hors pair. Rédactrice passionnée sur la musique et les arts, ses écrits ont été publiés dans le Symphony Magazine de l’American Symphony Orchestra League, dans le Globe and Mail de Toronto et dans Better Humans. 

En plus de son engagement avec le Calgary Opera, Mme Miller a participé à de nombreuses productions d’opéra en tant que directrice artistique du Michigan Opera Works (Rape of Lucretia, Semele, Dido and Aeneas), en tant que chef d’orchestre de l’Opéra McGill à Montréal (Tales of Hoffmann, Marriage of Figaro), en tant que chef d’orchestre adjoint de l’University of Michigan Opera (Daughter of the Regiment, L’Enfant et les Sortileges, Le Rossignol, Magic Flute) et en tant qu’assistante pour la production d’Eugene Onegin du Michigan Opera Theatre. 

Mme Miller est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en direction d’orchestre de l’Université du Michigan. Mme Miller a reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université Royal Roads et un diplôme de membre honoraire du Conservatoire royal de musique du Canada pour son engagement en faveur du leadership dans la communauté et de l’éducation musicale. Elle a reçu le prix 2017 des Amis de la musique canadienne de la Ligue canadienne des compositeurs pour son dévouement vis-à-vis l’interprétation de la musique contemporaine. 

Amélie Benoît-Bastien

Amélie Benoit-Bastien
Violon

Biographie

Amélie Benoit Bastien est titulaire d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal sous la direction de M. Claude Richard. Son perfectionnement musical l’amène à jouer pour des violinistes de grande réputation tels que Pinchas Zukerman, David Cerone, Paul Kantor, Pierre Amoyal, Mark Fewer et Andrew Dawes. Lauréate d’une prestigieuse bourse d’études de la Faculté des études supérieures de l’Université Montréal de 2005 à 2008, elle remporte plusieurs prix et bourses, dont ceux de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, du Festival de musique du Royaume, du concours Jeunes artistes de Radio-Canada ainsi que du Concours de musique du Canada. Musicienne très polyvalente, elle est appelée à remplir plusieurs rôles différents, tant comme violon solo invitée, par exemple à l’Orchestre symphonique de Gatineau durant la saison 2016-2017, que chambriste dans la série de concerts Allegra depuis 2015 ansi que comme musicienne de studio où elle participe à de multiples enregistrements. En 2016-2017, celle-ci participa à la tournée québécoise et européenne de Céline Dion. Violoniste accomplie, elle se consacre également à l’enseignement du violon, qu’elle considère comme une source inestimable de découvertes et de défis. Toujours très enthousiaste de partager sa passion et forte de plusieurs belles années d’enseignement dans le réseau des Conservatoires de musique et d’art dramatique du Québec, elle occupe présentement un poste de professeure au Cégep Lionel Groulx. 

Hubert Brizard

Hubert Brizard
Violon

Biographie

Diplômé en violon en 2016 du Conservatoire de Musique de Montréal où il a étudié avec Johanne Arel et Helmut Lipsky, Hubert Brizard démarre une carrière de chambriste au sein de l’Ensemble Contemporain de Montréal (ECM+). Collaborateur régulier du Nouvel Ensemble Moderne et de la Société de Musique Contemporaine du Québec, il participe activement au développement et à la création des musiques nouvelles. Il se joint en 2022 à l’Ensemble Paramirabo, un sextuor de musique contemporaine oeuvrant dans la création et la diffusion d’oeuvres nouvelles. En plus de ses activités de chambriste, Hubert se produit avec divers ensembles à travers la province, tels que l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke, l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire, ainsi que l’Orchestre FILMharmonique, avec lequel il participe à de nombreux ciné-concerts, dont Star Wars et Lord of the Rings. Surnuméraire au sein d’I Musici depuis quelques années, il est membre régulier de l’orchestre depuis juin 2022.

Programme

Debussy

Danses sacrée et profane pour harpe et cordes
Durée: approx. 10 minutes

Ravel

Pavane pour une infante défunte
Durée: approx. 6 minutes

Boieldieu

Concerto pour harpe en do majeur (in tre tempi) 1801
Durée: approx. 22 minutes

Frehner

Mojave Dreaming
Durée: approx. 15 minutes 30 secondes

Pärt

Tabula Rasa pour 2 violons et piano préparé
Durée: approx. 27 minutes

Julie Triquet joue sur un violon Giuseppe Odoardi 1726, généreusement prêté par M. David B. Sela.
Amélie Benoit Bastien joue sur un violon Nicolas Vuillaume 1850 et avec un un archet Sartory, généreusement prêté par CANIMEX.
Annie Guénette joue sur un violon Josef Gagliano 1768 et avec un archet Lamy, généreusement prêté par CANIMEX.
Tim Halliday joue sur le violoncelle Kolia (2014) de Mira Gruszow et Gideon Baumblatt, généreusement prêté par M. David B. Sela.
Marieve Bock joue sur le violoncelle Maucotel Paris 1849 mis à sa disposition à titre gracieux par CANIMEX.